5 août 2017

Les hameaux de Sauveterre

Partis de Colomiers avec promesse d’un soleil radieux, nos 8 participants (6 dames soutenues par deux hommes) découvrent au fil du temps que le soleil a décidé de faire « grasse mat … !!! » 

Nous arrivons à Sauveterre de Comminges sous un ciel plombé. Depuis la mairie de ce village à l’écart des grands axes et perdu au milieu de vallons verdoyants, nous nous engageons dans des beaux chemins boisés qui de temps à autre traversent de vastes prairies pour gravir des coteaux qui auraient dû nous laisser découvrir la chaîne de Pyrénées comme un superbe panorama. 
 


Un petit crachin vient en fin de matinée saper notre moral quant à la possibilité de manger au sec. Que nenni… Ne rêvez pas quand même !!! La pluie s’arrête mais sans laisser sa place au soleil. 
Nous découvrons au détour du chemin un oratoire complété d’un lieu de pique-nique sympa. Certaines ont confondu (honte à elles) l’oratoire avec un barbecue (je ne nommerai personne)… Il est vrai que sa forme et l’hypoglycémie… pouvaient laisser penser !!! 

L’après-midi, nous gravissons à nouveau la dernière colline qui domine le village de Sauveterre. La pente est « soutenue » (comme qui dirait un animateur bien connu des cémécistes) : 26%... pour un final, certaines ont « apprécié »... la vue d’en haut. Heureusement, des bancs étaient là pour une halte avant le retour à la voiture. Le pot fut pris à Valentine car celui de Sauveterre était fermé…

Commentaire de l’animateur : cette balade avait été proposée à l’origine (1986-87) par le CMC qui l’avait (après labélisation par la FFRP) entretenu pendant de nombreuses années. Il avait disparu d’une édition… temporairement et ce fut heureux, car il est à mon avis d’un accès abordable pour découvrir la randonnée car peu de routes et grandes variété de sentiers et de paysages.