30 décembre 2017

La Cabane de Piejau et le Tucole de Paillère

Sept participants : une dame et six messieurs. Départ de COLOMIERS à 7h. A après une petite halte au marché D'ASPET(achats pain fromage), nous voici, après une brève hésitation, au petit hameau du COUEOU (870 m). Le parking est bien occupé donc nous allons rencontrer du monde...
Après une bonne demi-heure de marche, nous chaussons nos raquettes (la dame du village nous a bien confirmé qu'il a plu la veille donc la neige est bien humidifiée). Nous voici à la première cabane DE COUME LONGUE (1200 m). Elle est fermée, nous faisons une petite halte. Le ciel est bien chargé de nuages, mais de temps en temps de petites trouées de ciel bleu nous donnent un peu d'espoir pour la suite...

Nous repartons, la pente se "redresse" dans le bois, encore un petit effort et nous voici à LA CABANE DU PIEJAU à 1490 m (accueillante, tables, bancs, tabourets en bois, cheminée, une vingtaine de couchage). Surprise!, Patrick nous a monté le foie gras, encore merci, cela fait partie de la bonne convivialité au CMC. Après une bonne demi-heure à la cabane, nous repartons.



L'itinéraire et les paysages changent, nous sommes en crête, direction le TUCOLE. De belles éclaircies nous accompagnent. Le manteau neigeux n'est pas trop porteur, mais nous arrivons sans grande difficulté à notre petit sommet, sans neige : le TUCOLE DE PAILLERE (1740 m). Ne le cherchez pas dans les topos guide, c'est un petit promontoire d'où nous avons une belle vue sur ses sommets voisins (PIC DE LA CALABASSE, CAP DE GAUCH, au loin PIC LONG, NEOUVIELLE). 

Il est 13h, au soleil, nous prenons notre repas ; puis brusquement la brume nous enveloppe, nous prendrons notre café plus tard, nous redescendons en suivant nos trace s; un petit détour à la belle cabane du berger (promontoire avec une vierge), dernier coup d'œil sur ce paysage reposant... Nous rencontrons des randonneurs qui vont passer la nuit au PIEJAU. Retour à la cabane pour terminer notre dessert au coin du feu et boire le café. 

Après avoir dialogué avec des jeunes bretons sympathiques. Ils sont venus en stop dans nos PYRENEES pour réveillonner (ils seront une quinzaine à avoir eu la même idée). Il est autour de 15h30, nous redescendons, croisons d'autres jeunes pour la cabane, la nuit va être "mouvementée"... retour aux voitures à 17h. Nous avons discuté aussi avec quelques chasseurs du coin qui chassent le sanglier. 
 
Pot de l'amitié à ASPET, merci Cathypour le pain d'épice. Colomiers 19h30. Voilà une belle journée dans l'ensemble malgré un ciel changeant partagé entre nuages, brume, belles éclaircies.

 Vu pendant notre randonnée : un isard solitaire, un vol de perdrix, deux chasseurs au sommet.